• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Au fil des jours

    juin 2007
    L Ma Me J V S D
    « mai   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Vous avez la parole

  • Liste des articles

  • Mes albums récents

    • Album : Au théâtre ce soir
      <b>10</b> <br />
    • Album : Pike Place Market
      <b>02lemarch.jpg</b> <br />
    • Album : Chez Elliot's
      <b>Chez Elliot's, restaurant renommé en premier sur la liste de Germaine</b> <br />
    • pas de droits sur l'album 1964
  • I LOVE ENO

  • Signer le livre d’Or

  • Je suis aussi sur Facebook

  • Recherche par Catégorie

  • L’Antre de la Création

  • Fils RSS

  • Réservé aux Unbloggeurs

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Accueil
  • > Oran
  • > TEMOIGNAGE DE LYDIA – C’était le 5 juillet 1962, à Oran…

TEMOIGNAGE DE LYDIA – C’était le 5 juillet 1962, à Oran…

Posté par ENO filles le 7 juin 2007

Blason de la ville d'OranRetrouvez Lydia sur le site de Geneviève de Ternant * http://oran1962.free.fr/sommaire1.htm 
   Oran étant notre ville je trouve normal de signaler sur mon blog tous les témoignages rapportés par mes anciennes camarades sur le sujet.En tant que pensionnaires de l’ENO, nous étions très protégées des événements extérieurs jusqu’au moment où…. Je découvre avec vous tout ce que j’ignorais à l’époque.

Témoignage du Brigadier de Police Jean MARTINEZ recueilli par sa fille Lydia.

Message déposé sur le livre d’or du site, le 16 mai 2007 à 23 heures en provenance des USA

* Geneviève de Ternant née à Oran a effectué ses études primaires et secondaires au Cours Fénelon puis au Lycée Stéphane Gsell, ses études supérieures à la Faculté d’Alger.
Dirige des affaires commerciales à Oran puis à Nice pendant vingt ans sans jamais cesser d’écrire de la poésie et des nouvelles. Nombreux prix littéraires dont la Médaille d’argent d’Arts- Sciences-Lettres, Le grand prix de La Culturelle de France etc… Lauréate de Il Académie Française pour son recueil de poèmes sur l’Algérie déchirée: « Poèmes dans la tourmente » dont la troisième édition vient de sortir aux Editions L’Age d’Homme, elle publie « Passe-Muscade » également en cours de réédition et, en collaboration avec son amie de Lycée Henriette Parienté: « L ‘Histoire de la cuisine française » dont la deuxième édition est disponible aux Editions Lamartinière. 
Vous la retrouverez sur le site : http://oran1962.free.fr/biblio_genev.htm 

Blason ENO

Retour à l’accueil

7 Réponses à “TEMOIGNAGE DE LYDIA – C’était le 5 juillet 1962, à Oran…”

  1. fabienne dit :

    Ma Chère Paule, tu ne voulais pas entendre parler du passé; il te rattrape… Tout cela , je le savais…..

  2. mamiecoca dit :

    bonjour,
    C’est par hasard que je suis tombée sur votre site. En effet je cherche à passer un message « demande aide » car je suis nouvelle blogueuse et comme sur le forum je vous ai pris au hasard!
    Et il se fait que je suis de souche PN.
    C’est amusant! né à Sidi Bel Abbés, mais partie bébé.
    Cela ne solutionne pas mon problème!!!!
    Mais je voulais vous faire un petit coucou en passant.
    Amitié

    Dernière publication sur LES ENFANTS DANS LE JARDIN DE MAMIE COCA : Sur les traces de mes ancêtres Aveyronnais

  3. Germaine dit :

    Bonjour Mamiecoca, je suis actuellememt en voyage jusque fin aout mais si vous voulez, a mon retour je vous aiderai pour votre blog. En attendant, fouillez, cherchez, essayez, vous trouverez chaque fois quelque chose.
    Bien amicalememt
    Paule

  4. hairault dit :

    J’ai un autre site http://guirande.monsite.orange.fr
    Vous trouverez les aventures de Brice et Ahmed 2 élèves de l’ E N O avant 1962.

  5. hairault dit :

    Le 5 juillet 1962 à Oran, est une date toujours présente dans mes 2 derniers romans.

    DE SANTA CRUZ A SAINTE BLANDINE

    Brice qui fut un élève instituteur d’Oran est le narrateur de mon dernier roman historique.

    L’OUED ET LA GUIRANDE Prix de Gâtine 2006

    Maria l’héroïne de mon précédent roman quitte Oran le 5 juillet 1962. Ce jour là, ses parents ont été tués sous ses yeux. Traumatisée et hébétée elle quitte la ville dans la précipitation.

  6. Lydia Saint-Martin dit :

    Ceci est mon premier essai, et je ne suis plus très comfortable en Français, aussi, pardonnez-moi si ça parait un peu « baragouin ».

    J’ai lu sur un des postes le nom de Chevassus: je crois me souvenir d’elle: je crois qu’elle avait marié le frère de l’escrimeur Marc Benech , Jean, le joueur de tennis qui a été assassiné avant notre départ. Est-ce que l’une de vous se rappelerait d’elle et saurait où la joindre? Je recherche Marc Benech et aussi Danille et Genevieve Martinez, et Françoise Martinez. Nous faisions toutes quatre partie de l’équipe d’escrime de l’ ENO.

    Si l’une de vous voulait me contacter ici aux USA, je ne vois pas de problème à ce que Paule vous donne mon adresse e-mail.

    LOVE TO ALL NORMALIENNES

    Lydia Saint-Martin née Martinez

  7. Bravo Lydia, j’inscris ton adresse mail sur la page « VOUS VOULEZ RETROUVER UN(E) CAMARADE DE PROMO »
    J’espère qu’Internet nous aidera à retrouver toutes nos anciennes relations.
    M’autorises-tu à mettre des photos de toi sur le blog maintenant qu’elles me parviennent?

Laisser un commentaire

 

Moi,Mes passion& mes Amis |
INFO PREMIERE |
Hamo4SéSons |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | KARIBU / BIENVENUE
| MURYEL NOW ON EARTH
| 10grammes d'info, 10 m...