• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Au fil des jours

    août 2007
    L Ma Me J V S D
    « juin   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Vous avez la parole

  • Liste des articles

  • Mes albums récents

    • Album : Au théâtre ce soir
      <b>10</b> <br />
    • Album : Pike Place Market
      <b>02lemarch.jpg</b> <br />
    • Album : Chez Elliot's
      <b>Chez Elliot's, restaurant renommé en premier sur la liste de Germaine</b> <br />
    • pas de droits sur l'album 1964
  • I LOVE ENO

  • Signer le livre d’Or

  • Je suis aussi sur Facebook

  • Recherche par Catégorie

  • L’Antre de la Création

  • Fils RSS

  • Réservé aux Unbloggeurs

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Perdu(e)s de vue

Posté par ENO filles le 15 août 2007

Voilà Fabienne, me voici. L’écriture est aussi un grand moment de solitude et je ne suis pas seule en ce moment. D’où le temps mis avant de publier ton texte 

Le grand rendez-vous de Sète raconté par Fabienne

17 Le groupe

Pour aider Paule qui ne sait plus où donner de la tête après son périple Américain, me voilà chargée de vous relater brièvement ce fameux rendez-vous de Sète de l’An 2007.

Moi, la nouvelle recrue, qui étais tombée tout à fait par hasard sur son blog au mois de mars, moi si heureuse de retrouver mes amies perdues de vue depuis plus de 40 ans

Imaginez donc ma joie et mon angoisse à la perspective de ces retrouvailles….

Qu’allais-je découvrir ?

Seraient-elles aussi heureuses de me revoir que je l’étais moi-même ? Qu’allais-je trouver, qu’allais-je faire dans cette galère ? Allais-je retrouver un groupe revêche d’enseignantes en retraite ?  N’oublions pas que mon parcours fut si différent du leur…..Allions-nous nous reconnaître après tant d’années, nous apprécier encore ? Que de questions sans réponses ….

Eh bien, ce fut un autre grand moment de ma vie.

Tout s’est déroulé sans anicroche. L’arrivée, la rencontre, ne furent qu’éclats de rires, surprises, étonnement, quelques larmes de joie (réservées à celle que j’attendais particulièrement) et un très grand moment de bonheur.

C’était comme une rentrée scolaire de seconde année, pour un groupe d’élèves internes; seule a manqué la bataille de polochons…. des gamines entre 16 et 20 ans , heureuses de se revoir , de se retrouver comme là-bas, et ayant laissé derrière elles tous leurs soucis et tracas quotidiens!

Oui la Vie était passée avec ses joies et ses misères, oui nous étions bien des Mamies, mais de sacrées  » Mamies de choc » prêtes à découdre avec tout importun qui aurait osé ricané de nous. En fait ce ne fut pas le cas, puisque nous avons eu la preuve tout au long du séjour que notre groupe si gai, si drôle, si enthousiaste et surtout si bruyant attirait la sympathie des estivants, des résidents, des gens en séminaire que nous avons côtoyés durant ces trois jours.

Il faut dire que notre groupe de joyeuses Mamies était plus exubérant encore que la colo d’adolescents qui séjournait aussi au Lazaret. Ces mêmes ados n’étaient d’ailleurs pas insensibles à nos rires et jeux puisqu’ils sont venus d’eux-mêmes partager notre séance de « Thérapie par le rire » organisée par Sylvette. Même si nous avons dû passer pour une joyeuse bande de cinglées, nous avons passé un excellent moment.

Les séances d’échange de photos d’autrefois ne laissaient rien à désirer pour l’ambiance agitée; le soir  après le dîner , imaginez  le groupe sur la plage , en train de chanter à pleines voix les chansons apprises autrefois avec nos  chers professeurs, soit  Monsieur Calmein ( Only you,  Some people say a man , the animals went in two by two Hurrah ) ou  Monsieur De Sola  (les rythmes espagnols avec les Olé ) , ou Madame Bodin ( Aïcha El marboula  )  pour le plus grand plaisir des badauds qui en redemandaient. Je ne mens pas demandez à Mustapha notre Premier fan … Tout étonné de nous entendre chanter dans la langue de son pays qu’il ne connaissait pas (même sa grand-mère n’avait jamais chanté dans cette langue !…)

Il ne manquait que les journalistes de la radio locale pour nous interviewer…..Oubli qu’il faudra réparer l’an prochain !

Là nous comptons sur l’organisatrice de la réunion, la Michèle (comme l’on dit chez nous).

Blague à part, Michèle, tu as fais du bon boulot. Bravo et merci encore.

Une autre soirée plus intime, sous les grands pins, dans le parc du Lazaret, avec chants en canons jusqu’à minuit; de grands moments d’amitié, inoubliables.

Des repas très peu arrosés, mais très animés aussi. Particulièrement le dernier soir avec les sketches improvisés de votre serviteur ou servante (A vous de choisir, je ne veux pas relancer la polémique entre les bloggers de Paule !)

Quoiqu’il en soit présentation inopinée d’un produit miracle d’entretien pour la beauté physique de ces dames…. Comme nous n’avons pas le droit de faire de la publicité vous pouvez toujours me contacter directement, je ne prends que 10% au passage…

Un autre sketch mais loupé et non moins drôle avec notre gentil serveur Khalil….

Balades le matin par petits groupes dans les rues de Sète, le long du canal, achat de fanfreluches dans les petites boutiques sous l’œil et l’oreille amusés des vendeurs, apéro ou café en terrasse (rigolade devant la perplexité du serveur et les difficultés à obtenir la totalité des commandes …), les séances photos de groupe, défilé des mannequins du 3ème âge… Nous avons sacrifié à toutes les obligations qui s’imposent dans ce genre de réunion….

Pour ceux et celles qui ricaneraient en me lisant , qu’ils sachent que participer à ce genre de réunion est un vrai remède contre la morosité, la tristesse, la désespérance…..

Ne croyez pas que nous n’avons fait que rabâcher des souvenirs, loin de là. Nous sommes bien dans notre temps et comptons fermement à l’avenir nous retrouver encore et encore, plus nombreuses si possible, et si Dieu nous prête Vie.

Amicalement à vous toutes

Fabienne 

* Merci à toi Fabienne de ce magnifique compte-rendu. Je n’ai malheureusement pas toutes les photos correspondant aux événements que tu racontes mais certaines d’entre nous en ont sûrement. Je les attend pour les rajouter à l’article- Paule.

01 Fabienne, l'animatrice

08 La Michèle     07 Sur la plage   02 Les retrouvailles   03 Le petit déjeuner

06 Echange de photos   05. Sylvette ou la Thérapie du rire   04. A l'ombre des pins    13 Fabienne chante...

14 Et Khalil s'étonne....   15 la promenade en bateau ...sans Paule ni Fabienne    16 Derniers échanges    09 Le cadeau à la Michèle

10 A table   11 Toujours à table   11 Un repas peu arrosé   12 Peu arrosé?

Blason ENO

Retour à l’accueil

6 Réponses à “Perdu(e)s de vue”

  1. Un Papy qui compte dit :

    Enfin ! On sait tout (presque, quoi). ;-)
    Attendons la suite. Car il y aura une suite, non ?

  2. La suite est prête sous forme de pps mais je ne peux pas le mettre sur le blog pour l’instant. Je vais l’envoyer à chacun par mail spécial.
    Mais si tu as une idée Papy pour me réduire ce pps, je prends.
    Paule

  3. Un Papy qui compte dit :

    J’ai ! Tu prends ? J’envoie.

  4. Germaine dit :

    Je n’avais pas encore vu cette page. Pourquoi aurait on ri de vous? Ah! j’oubliais que vous etes en France. Ici c’est courant.Il y a une tres celebre confrerie des dames au chapeau rouge qui se rencontre regulierement.Ily a une semaine, j’ai dine sur le queen Mary et un groupe en sortait: une dizaine de jeunes senors dans mon genre(Hummm…) toutes habillees en longue robe noire, un boa rouge violet, et un tiare de danseue sur la tete.Elles se prenaient en photo, piaillaient , riaient, degageaient une energie et une joie fort enviable.Alors l’annee prochaine faites ca a l’americaine avec un costume commun, lancez la mode en France , les dames aux boas violets, aux chapeaux noirs, aux shorts blancs, trouvez qq chose.

  5. Nous sommes en FRANCE ce sera dur!!!
    Mais si on organisait la rencontre pour Halloween, alors là, je peux faire fort!
    Vous aurez sûrement droit à un article là-dessus, comptez sur moi! Mais pas avant la date voulue. Rendez-vous le 31 octobre 2007 à Minuit

  6. fabienne dit :

    de retour d’une semaine de rêve je reprends contact. C’est vrai qu’à San Diego , dans un parc, nous étions tombés en admiration devant un groupe de « Mémés » , des vraies, habillées comme pour un caraval, elles dansaient et s’entraînaient à jouer les Pom-Pom girls… sans aucun complexe…elles étaient magnifiques et rayonnaient…
    Allez les copines, gardez le moral , nous allons voir ce que Nous, nous pourrons faire l’année prochaine…..Un défilé de majorettes ? …. Nous attendons vos propositions…..

Laisser un commentaire

 

Moi,Mes passion& mes Amis |
INFO PREMIERE |
Hamo4SéSons |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | KARIBU / BIENVENUE
| MURYEL NOW ON EARTH
| 10grammes d'info, 10 m...