• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Au fil des jours

    janvier 2022
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Vous avez la parole

  • Liste des articles

  • Mes albums récents

    • Album : Au théâtre ce soir
      <b>10</b> <br />
    • Album : Pike Place Market
      <b>02lemarch.jpg</b> <br />
    • Album : Chez Elliot's
      <b>Chez Elliot's, restaurant renommé en premier sur la liste de Germaine</b> <br />
    • pas de droits sur l'album 1964
  • I LOVE ENO

  • Signer le livre d’Or

  • Je suis aussi sur Facebook

  • Recherche par Catégorie

  • L’Antre de la Création

  • Fils RSS

  • Réservé aux Unbloggeurs

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Accueil
  • > CE BLOG EST REALISE PAR …

CE BLOG EST REALISE PAR …

Paule Guilhem – promo 1957-1961….

Celle qui préférait les pantalons (interdits) aux tabliers roses (obligatoires), celle qui faisait du dessin en cours de maths, de l’anglais en cours de dessin, celle qui ne voulait pas se lever à l’aube pour réviser son bac,  celle pour qui on a créé la table de suralimentation servie par la grosse et adipeuse Eléonore, celle qui entrainait  ses copines à visiter Paris après le couvre-feu, à se promener dans Blois pendant que le bus sillonnait la ville à leur recherche, etc.  Celle qui vous faisait danser le soir au son du piano (entraînement obligatoire avant les surprises-parties du week-end) 

Voici quelques photos où je suis présente hier et aujourd’hui (si vous en avez d’autres, je suis preneuse)

HIER   pauledevantlafontaine.jpg   ablois1960.jpg  

 et AUJOURD’HUI paule2006.jpg 

Pour me contacter utilisez le formulaire de contact ou le livre d’Or

A chacune sa vie, à chacune sa route, à chacune son passé.

Que sont-elles devenues, toutes ces filles destinées à une carrière que l’on disait alors respectable et respectée. Mais chacun ne nait pas pédagogue. Certaines ont connu d’autres destinées. Le but de ce blog c’est de les retrouver et d’écouter leur histoire d’hier et d’aujourd’hui et d’organiser des rencontres.

Ci-dessous un très petit échantillon de ce cheptel éparpillé en France et dans le monde depuis son départ précipité de sa terre de naissance.

Ecole Normale 1957.jpg 

cliquer sur l’image pour l’agrandir

De gauche à droite:

En Haut : Marie-Ange batifol, Evelyne Caillat, Danielle Derschlag, Alberte Rosensweig , Claudette Pastor, Charlette Genand

En Bas :Marie-Jeanne Llamas, Mauricette Fressignac

Un blog qui vit c’est un blog où l’on échange. N’hésitez pas à mettre un commentaire au-dessous des pages concernées

Les commentaires sont désactivés sur cette page.

A très bientôt sur le blog.

Retour à l’accueil…cliquez sur l’écusson

Blason ENO

42 Réponses à “CE BLOG EST REALISE PAR …”

1 2 3 4 5
  1. Je vais transmettre votre message a la soeur de Marie-Ange Batifol en esperant que c’est bien votre professeur.
    Amicalement
    Paule.

  2. Mily SANG dit :

    Je vous remercie beaucoup!

  3. Mily SANG dit :

    Peut-être que mon nom ne suffit pas, j’ai connu Mme Batifol au lycée Georges Pompidou à Castelnau le Lez en première littéraire, en 2001.

  4. fabienne Osmont dit :

    Il me semble que nous arrivons vers une date anniversaire . Comme les femmes n’aiment pas qu’on leur rappelle qu’elles vieillissent ( étant donné qu’elles font beaucoup pour paraître toujours aussi jeunes ) Je ne citerai personne , mais j’espère que la personne concernée se reconnaîtra et verra que je ne l’ai pas oubliée……

  5. Au contraire un anniversaire est la preuve que nous sommes encore là. Voici ce que j’ai écrit hier sur le sujet:

    A la robe de pourpre !
    A la folle jeunesse !

    Merci mes amis d’être ici avec moi
    Aujourd’hui pour fêter cet anniversaire.

    Vous savez sans doute combien je tiens à cette fête
    Qui ne célèbre pas pour moi l’âge qui avance,

    Mais une victoire de plus du souffle
    Qui me maintient en vie.

    Le mystère de la vie
    C’est de ne pas savoir
    Quand elle nous sera ravie.

    Et si parfois l’envie
    Me prend d’en finir

    Une simple étincelle, un pétale envolé,
    Une fleur éclose, un sourire, un baiser
    Me renvoie sur ce chemin inconnu,
    Sur cette route escarpée

    Que je n’en finis pas de grimper,

    Tel ce petit bonhomme des jeux télévisés
    Qui sait bien qu’au bout
    Il sombrera dans l’abîme,

    Dans le précipice de l’éternité

    Mais en attendant merci Fabienne pour ce message caché et plein d’amitié.
    Paule

  6. Un Papy qui Compte dit :

    Ouais ! Il manque quand même les bises ! :-)
    Mais vous auriez pu, « Mââme Fabienne » les dispenser généreusement de façon à compenser les gouttes qui parfois ruissellent sur les joues !
    Au fait, comme moi je ne connais pas de femmes vieilles… ;-D alors…

    Pour ne pas être à la traîne : Joyeux anniversaire à qui vous savez, sachant que si vous ne vous reconnaissez pas, vous, vous saurez, sans que vous ne le sachiez, pour sûr que nous, nous savons de qui il s’agit. Et au cas où vous eussiez pensé que nous ne penserions pas à vous, souffrez que nous eussions aimé que cela ne fût pas !
    Quoi ? Illustre inconnue « dont à propos de laquelle cause » Fabienne. « Envie d’en finir que vous dites ? Mais c’est au sujet de quoi t’est-ce que vous « jaspinez » de la sorte ?
    Manquerait plus que l’on tire notre « blaye » des « profondes » pour nettoyer nos « chasses ».
    Ah ! Faudrait-il que je vous visse le faire ! Faudrait-il que vous vous plussiez à persévérer dans ces mauvaises pensées. Allons donc, il va falloir que vous vous tussiez, Grand’Mère, pour qu’en vérité je vous le disse : « Grimpez donc, Mistinguette, cette route escarpée » ! Et Toc ! M’enfin quoi, où va-t-on ? :-(

    PS : Euh, pardon à Germaine si elle n’a pas tout compris ;-) . Je traduis pour elle :
    Jaspiner : Parler – Blaye : mouchoir – Chasses : les yeux

  7. Un Papy qui Compte dit :

    Euh, petit oubli, Germaine : les « profondes », ce sont les poches ! ;-)

  8. fabienne Osmont dit :

    Voilà  » Ppay qui compte  » qui se met à jaspiner comme les  » tontons flingueurs ». Bravo Tonton!!!! cela vous sied à merveille quant à nous , vos amies , nous voilà admiratives devant cette nouvelle facette de votre personnalité. Nul doute , que notre amie commune appréciera votre prose pour son anniversaire!!!!!!

    Pour Gégé, et pour compléter ce que dit notre nouveau dialoguiste de polars ,:
    Poches – profondes ou fouilles, ou sacs à tunes ou à malices…….
    Gégé , voit du côté de L.A si tu peux lui trouver un emploi , cela le changera de la taille des haies sous la pluie …….et nous cela nous amusera …..

  9. bozonnet dit :

    je suis tombe par hasard sur votre blog et j’ai vu le nom de ma soeur ecrit quelle surprise elle s’apelle michele duccoroy née parry elle habite amiens et a fait toute sa carrierre dans la somme malheureusement nous sommes en froid et je n’ai plus de nouvelles mais j’ai gardé des souvenirs extraordinaires de cette ecole ou nous allions la chercher pour le week end j’ai 5ans de moins qu elle je vous souhaite vraiment de retrouver toutes vos amies amicalement

  10. Marie-Antoinette BOUAZZA dit :

    Bonjour,
    Je suis Perrégauloise où toute jeune, j’étais une copine de Charlette Genand. Sa maman état Sage-femme et a aidé ma mère dans ses quatres accouchements, ma grande soeur, mon grand frère, moi et ma petite soeur. Je recherche l’adresse de Charlette, pouvez-vous me la communiquer avec son accord bien sûr. Je sais qu’elle a vu mon frère Robert à la réunion des Perrégauloise d’Avignon mais il n’a pas pensé à lui demander ses coordonnées. Merci beaucoup. Marie-Antoinette BOUAZZA.

1 2 3 4 5
 

Moi,Mes passion& mes Amis |
INFO PREMIERE |
Hamo4SéSons |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | KARIBU / BIENVENUE
| MURYEL NOW ON EARTH
| 10grammes d'info, 10 m...